Ce n’est pas le passé qui enferme, mais le regard qu’on lui porte

Mis à jour le 22/07/2022 | Publié le 15/07/2022 | 0 commentaires

 

 

 

Gare au torticolis

 

Combien de fois essayons-nous d’avancer la tête tournée vers le passé. Pourtant, quand j’avance, la tête regardant en arrière, je vois bien que ce n’est pas optimal.

C’est un coup à se prendre un réverbère plein fer 💥

Difficile d'avancer sereinement vers l'avenir, la tête tournée vers son passé- se libérer de son passé

Vous m’auriez dit un rétroviseur… Là oui, c’est utile.

Un ptit coup d’œil de temps en temps sur le passé :

  • Pour ne pas reproduire des erreurs
  • Ou pour chercher des précisions dans sa mémoire

 

 

Les croyances limitantes

 

Lorsque je vis un trauma, je peux vite m’enfermer dans des croyances :

  1. Puisque c’est arrivé, cela peut se produire de nouveau
  2. Je n’ai pas su réagir de façon adéquate, je suis nul·le et l’on ne m’y reprendra pas !

Oui… mais non.

  1. Des accidents sont déjà arrivés en traversant la rue. Pour autant, je ne vais pas m’interdire tout passage piéton, le restant de ma vie !

Imagine un bébé. Il va tenter pour la première fois de se lever… Il se hisse sur ses gambettes.

Ça y est presque…

Il va le faire.

 

Boum 💢

 

Il retombe.

Imaginez qu’il se dise → “se lever = risque de chute. Ce n’est pas pour moi, on ne m’y reprendra pas”. Le tout en langage bébé bien sûr.

Je caricature, néanmoins nous fonctionnons ainsi. Lorsque la situation vécue à une puissante charge émotionnelle négative et/ou qui pulvérise des records de douleur, la situation s’imprime au fer rouge ma mémoire.

Ensuite, par analogie, je réagirais à cette situation initiale dans tout événement ressemblant. 🔄

 

Le passé n’est pas si passé, il se rejoue… Perpétuellement… Tant que je ne lui mets pas un stop 🛑🛂

Cette répétitivité est salutaire pour éviter les dangers 🕷. Si et seulement si… j’ai adopté un comportement adéquat la première fois.

Dans le cas contraire, il sera intéressant de reprogrammer mon cerveau.

Aucun rapport avec Frankenstein promis.

 

Vers des croyances aidantes

 

L’idée est :

  • D’actualiser ma vision du monde (comme une mise à jour de GPS). Je me débarrasse d’un sens-interdit qui n’existe plus depuis des années, sauf, pour moi.
  • Puis, je m’équipe de nouvelles compétences
  • Enfin, j’apprends à les rendre mobilisables dans les situations tendues

La PNL est un outil fantastique pour ça.

En bilan de compétences, j’ai de nombreuses personnes qui ont développé (et nous pouvons les comprendre) une aversion pour l’école.

Sont, tour à tour en cause, les humiliations, le harcèlement, les notes, l’erreur MARQUÉE EN ROUGE, les difficultés de concentration, la perte de moyen en examen, un professeur tyrannique….

Affectées, elles associent désormais :

  • École à formation 🎓
  • École à supplice 😱
  • Donc formation à supplice 🎓 = 😱

Elles développent ainsi une peur de se former.

Or, nous vivons une aire de changement sans précédent. Les besoins en compétences des organisations se modifient en permanence.

La formation continue est devenue une activité d’hygiène de carrière.

 

Les personnes qui ont peur de se lancer peuvent, elles aussi éprouver des croyances limitantes. 

Que ce soit pour une reconversion, une création d’entreprise. Ou encore l’angoisse de demander une augmentation, changer d’entreprise.

Je vois trop souvent la terreur de dire non aux demandes irréalistes de leur manager au risque de l’épuisement ou d’aborder un cas de harcèlement par appréhension des conséquences.

 

La magie des questions

 

En amont, il est intéressant de se demander qui veut faire les choses (se lancer, se reconvertir…).

Moi ? La société ? Ma belle-mère ? Les réseaux sociaux ?

Oui, nous sommes bombardés d’injonction de faire ou d’être.

Just do it et compagnie.

Si c’est moi qui désire le changement, alors, je peux me questionner :

Qu’est-ce qui fait que je ne suis pas encore passé·e à l’action ?

Si le boulet à ma cheville est mon passé, j’ai beaucoup à gagner à m’attarder dessus.

  • Comment mon vécu m’influence-t-il ?
  • À quel point suis-je libre de mes actions ?
  • Ai-je des plafonds de verre ?
  • Quelle est ma vision du couple passé et avenir ?
  • Qui agirait différemment dans mon cas ?
  • Comment procéderait-il (ou elle) ?
  • Quel est le premier petit pas que je peux faire vers mes désirs ?

Les prises de conscience, grâce à ses questions, sont déjà une partie du chemin réalisé vers le changement, la reprogrammation.

 

Changement et transformation – se libérer de son passé

 

Un ami aimait à dire “Ce que mon cerveau a fait, il peut le défaire”.

Heureusement pour nous, humains, multiples sont les outils qui nous permettent d’avancer.

J’aimerais en mettre un en avant car il offre des résultats rapides et concrets.

La programmation neurolinguistique 🤔

La PNL est, un gros mot qui décrit une méthode visant à modéliser le fonctionnement humain, pour :

  • Le comprendre et se connaître
  • S’inspirer de ceux qui réussissent à atteindre leurs buts
  • Pour comprendre les limitations et les dépasser

Dans le cas d’un passé vécu comme une prison sur l’avenir, la PNL propose des protocoles pour modifier le rapport à notre vécu.

Comme si l’on pouvait le photoshoper. Le réduire, modifier les couleurs, le rendre plus amusant. Le regarder sous un autre angle.

Elle permet également d’ancrer de nouvelles ressources ⚓

Bref, elle change le regard que nous portons sur le passé.

Ce n'est pas le passé qui enferme, mais le regard qu'on lui porte - MayWay

Avant toute transformation, nous vérifions ensemble que c’est écologique pour toi de changer. Peut-être que ça l’est dans certaines situations, mais pas dans d’autres.

 

 

La PNL offre de bons résultats pour :

  • Se libérer d’un passé douloureux
  • Se libérer de blocages émotionnels
  • Se libérer de l’impuissance apprise
  • Se libérer d’une relation toxique
  • Se libérer d’un manipulateur
  • Bref, se libérer de ce qui ne convient plus

Un manager pourrait même l’utiliser pour soigner sa réunionite aiguë 🤣

 

Si tu souhaites en savoir plus, je t’invite à faire un saut sur notre page coaching pro ou encore mieux prends rendez-vous dans mon agenda. Je t’offre l’échange.

 

Bonne route vers toi,

 

Jean🌱

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.